Transiter USA

L’autorisation ESTA permet à des millions de personnes à travers le monde de voyager aux USA sans avoir à faire une demande de visa américain. L’exemption de visa mise en place par le gouvernement américain est là pour faciliter la vie des voyageurs, mais aussi pour renforcer les mesures de sécurité d’entrée et de sortie des ressortissants étrangers sur le territoire américain. Mais qu’en est-il d’un simple transit par les États-Unis d’Amérique ? Faut-il un ESTA pour transiter aux USA ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Qu’est-ce que l’ESTA ?

Pour comprendre si une autorisation ESTA est à demander pour une escale aux USA, revenons d’abord brièvement ce qu’est l’ESTA. Il s’agit d’une autorisation de voyage électronique, liée au passeport du voyageur, lui permettant d’embarquer à bord d’un avion ou d’un bateau à destination des États-Unis. Cette autorisation est réservée pour les ressortissants des pays signataires du Visa Waiver Program, soit 38 pays à l’heure actuelle. La liste des pays concernés est susceptible d’être modifiée au gré de la politique de sécurité intérieure des États-Unis. Les voyageurs désirant bénéficier de ce programme doivent remplir plusieurs conditions, à savoir :

  • avoir un passeport valide émis par un pays membre du VWP (des restrictions s’appliquent pour certaines doubles nationalités) ;
  • le passeport en question doit être soit un passeport biométrique (contenant les empreintes digitales) soit un passeport électronique, permettant ainsi de contenir les informations relatives à l’ESTA ;
  • le voyage aux USA est un séjour touristique ou un voyage d’affaires d’une durée de 90 jours maximum ;
  • se rendre aux États-Unis par voie aérienne ou maritime.

Faut-il un ESTA pour transiter aux USA ?

Nous venons de voir que l’ESTA est nécessaire dans le cas d’un voyage touristique ou d’affaires, mais qu’en est-il d’un transit par les USA ? Si vous transitez par les USA pour vous rendre vers votre destination finale, vous êtes dans l’obligation de fournir un document de voyage. Ce document peut être un visa USA C-1 de transit ou un ESTA.

En tant que citoyen d’un pays membre du VWP, nous vous recommandons l’ESTA pour transiter par les USA, et ceci pour plusieurs raisons. Tout d’abord, une demande de visa C-1 requiert un rendez-vous à l’ambassade américaine pour un entretien avec l’un des agents consulaires. Cette visite peut représenter un coût non-négligeable, surtout si l’ambassade des USA est éloignée de votre domicile. À l’inverse, une demande d’ESTA peut être faite depuis chez vous, simplement en vous connectant sur le site officiel ou un site privé. Toujours dans le domaine du coût, une demande de C-1 pour transiter par les USA coûte 160 dollars américains contre 14 $ pour une demande d’ESTA. Faire appel à un prestataire privé peut accroître le prix de l’ESTA, mais ce dernier restera toujours moins élevé qu’une demande de visa à l’ambassade ou au consulat des États-Unis.

Comment faire une demande d’autorisation ESTA pour transiter par les États-Unis ?

Maintenant que nous savons que les autorités américaines exigent un ESTA même pour une simple escale sur le sol américain, intéressons-nous à la manière de faire sa demande.

La demande d’ESTA se fait en remplissant un formulaire en ligne. Vous trouverez le formulaire ESTA sur le site du gouvernement américain ou sur un site spécialisé. Complétez le formulaire avec soin, car une erreur peut amener le refus de votre demande. S’il s’agit de votre première demande, vous devez cocher la case indiquant que vous allez juste transiter par les États-Unis.

Lorsque vous avez rempli le formulaire, vous devez vous acquitter des frais de gestion de votre dossier. Une fois l’autorisation accordée, elle est électroniquement liée à votre numéro de passeport et possède une durée de validité de 2 ans. Si vous désirez voyager aux USA par la suite, vous n’avez pas besoin de faire une nouvelle demande si tant est que vous n’avez pas obtenu un nouveau passeport depuis l’obtention de votre ESTA.

Note